« La beauté en tant que catégorie va croître à un rythme supérieur à celui de l’entreprise » – Systeme.io


Shoppers Stop a enregistré des ventes trimestrielles record au cours du trimestre de décembre, avec des revenus dépassant les niveaux pré-covid. Dans une interview, Venu Nair, directeur général et directeur général, a parlé du projet de l’exploitant du grand magasin d’ajouter davantage de marques directes aux consommateurs, des opinions sur le marché de la vente au détail de produits de beauté et de la demande des consommateurs. Extraits édités :

Quelle est votre vision à long terme de la vente au détail de produits de beauté en Inde, étant donné que vous avez également lancé le format SS Beauty l’année dernière ?

Je pense que le segment de la beauté en est à ses balbutiements en termes de croissance. Si vous regardez la consommation de beauté par habitant, nous sommes encore à une fraction de ce que sont même les marchés semi-développés dans le monde. Ainsi, la marge de croissance est très, très forte. Nous avons été l’un des premiers acteurs de la beauté à travers nos grands magasins et aussi à travers les magasins de beauté autonomes que nous avons créés pour Mac, Bobby Brown, Estee Lauder, Clinique, Jo Malone et Too Faced, plus récemment. Nous augmentons cela et suivons le rythme de l’évolution des besoins des clients.

La raison pour laquelle nous sommes entrés dans un environnement de beauté autonome est que si le client était heureux de faire ses achats dans des grands magasins ou des magasins de marque autonomes, il cherche également à faire ses achats dans des magasins multimarques spécifiques à la beauté. Nous nous aventurons également dans notre propre distribution, car cela nous aide à faire venir des marques exclusives dans le pays. Nous avons maintenant huit marques L’Oréal qui nous seront exclusives ; nous avons Clarins qui nous sera exclusif. Nous lançons une marque appelée Earthy, encore une fois exclusive à Shoppers Stop. Et il y en a quelques autres qui sont en préparation. Cela nous donne la possibilité d’une exclusivité en termes de distribution et assure également leur approvisionnement pan-indienne.

Une projection de croissance pour le secteur de la beauté ?

Nous nous attendons à ce que la beauté en tant que catégorie se développe à un rythme supérieur à celui de l’entreprise. À l’avenir, en termes d’expansion (pour la beauté), nous envisageons d’ouvrir 10 à 15 magasins de beauté chaque année. Je pense que l’occasion est de faire beaucoup plus que cela, mais nous sommes prudents à ce stade.

Le trimestre a connu une certaine faiblesse de la demande en novembre ainsi qu’un hiver retardé. Cela a-t-il impacté les ventes ?

Nous avons vu de la douceur pendant environ deux semaines après Diwali. À l’approche du mois de novembre, ce qui a aidé à ramener les clients dans nos magasins et en ligne était en fait la catégorie beauté, car nous avions le jour des célibataires, puis les soldes du Black Friday. Nous avons eu des ventes record pour la catégorie beauté spécifiquement pendant cette période. Une fois qu’ils entrent, évidemment, ils achètent également d’autres catégories. Nous en avons profité, après la légère douceur que nous avons connue après Diwali, puis l’arrivée de l’hiver, qui s’est produite en décembre, puis les soldes de fin de saison.

Dans l’ensemble, bien que nous ayons vu de la douceur, les choses sont redevenues à peu près stables.

Vous avez annoncé un rapprochement avec Goat Labs pour apporter leurs marques de vêtements D2C dans vos magasins. Envisageriez-vous d’autres rapprochements de ce type ?

Absolument. Ce que nous avons fait, c’est nous associer de manière exclusive à Goat Labs, qui incube de nombreuses nouvelles marques. Ce que nous avons convenu avec eux, c’est que toutes leurs marques D2C, quelles qu’elles soient et quel que soit le moment où elles deviendront physiques, seront présentes à Shoppers Stop sur une base exclusive. Il y a quatre marques que nous avons lancées dans Shoppers Stop —Succès mitigé, mais très encouragés par ce que nous voyons et c’est quelque chose que nous continuerons à faire à l’avenir. En fait, nous expérimentons une marque américaine de vêtements sur mesure. Encore une fois, c’est une marque D2C, nous la testons dans l’un de nos magasins et en fonction du succès, nous la déploierons également dans d’autres magasins.

À l’avenir, comment résumeriez-vous le sentiment général des consommateurs ?

Je pense que ce que nous voyons, c’est que les marchés se stabilisent maintenant après la covid, la demande continue d’être forte et à moyen et long terme, les fondamentaux sont très solides. Ce que nous constatons, c’est un niveau de premiumisation qui s’est produit et les clients se tournent vers des marques bien connues. Pour donner un exemple, si je devais regarder le dernier trimestre, sur les 20 premières marques que nous avions, 19 des 20 premières marques avaient une forte croissance à deux chiffres en avance sur la courbe, ce qui indique clairement que les clients négocient en marche pour les marques qu’ils aiment.

Au niveau organisationnel, quels sont les principaux domaines d’intérêt pour vous actuellement ?

Nous avons une stratégie en place depuis plus de deux ans et nous nous concentrons sur cela, l’exécution de la stratégie et nous sommes satisfaits des résultats que nous constatons. Nous sommes une maison de marques et au sein de la maison de marques, nous nous concentrons spécifiquement sur la catégorie beauté, nous nous concentrons sur nos propres marques privées et sur notre transformation pour devenir un détaillant omnicanal.

Et même si nous le faisons, nous élargissons également les magasins physiques. Ce sont les domaines sur lesquels nous nous concentrons et chacun d’eux s’est bien comporté au cours du trimestre. Donc, si j’élabore un peu sur le trimestre lui-même, les ventes globales du trimestre ont augmenté de 20 % ; l’Ebitda a augmenté de 27 % et notre PBT a augmenté de 44 %. Enfin, en matière d’expansion, nous avons ouvert six grands magasins et cinq portes beauté au cours du trimestre.

Attrapez toutes les nouvelles et mises à jour de l’entreprise sur Live Mint. Téléchargez l’application Mint News pour obtenir des mises à jour quotidiennes du marché et des nouvelles commerciales en direct.

Plus Moins

[ad_3]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *