L’année des influenceurs hyperlocaux – Systeme.io


Les micro-influenceurs hyperlocaux perturbent l’économie indienne des influenceurs. Les marques exploitent le quotient d’engagement collant de ces micro-influenceurs hyperlocaux pour renforcer davantage leur lien avec leurs clients. Dans son dernier rapport sur l’économie des influenceurs en Inde par l’une des plus grandes plateformes de marketing d’influence pure-play, Zefmo explique comment l’espace de marketing d’influence se transforme radicalement pour offrir des voies de monétisation aux micro-influenceurs hyperlocaux dans les métros et l’arrière-pays indiens. Le rapport souligne également la « normalisation » des frais des méga-influenceurs, ainsi que des tendances visibles sous la forme d’ambassadeurs de marque fractionnés et d’exploration du métaverse.

Le rapport sur l’influence de l’Inde 2022 est une étude unique en son genre portant sur plus de 1500 micro-influenceurs dans 35 villes qui ont partagé leurs points de vue sur une gamme de sujets, y compris les collaborations de marque, le choix de la plate-forme, les formats de contenu et les plans futurs. Dans les rapports précédents, allant de l’année 2017 à 2022, certains des principaux points à retenir comprenaient – i) l’émergence de la vidéo en tant que support de contenu dominant, ii) la popularité du format vidéo courte parmi les influenceurs et leurs groupes d’audience, iii ) la montée du contenu vernaculaire parmi les influenceurs, iv) l’augmentation de la part de voix des micro-influenceurs, et v) la finance en tant que genre de contenu d’influence majeur. Dans l’édition actuelle du rapport sur l’influence de l’Inde, Zefmo a intégré les contributions de micro-influenceurs pour capturer l’essence de ce que la majorité des influenceurs nouveaux et émergents vivent quotidiennement à travers l’Inde.

Marketing Technology News : Samba TV et MiQ concluent un accord commercial pluriannuel

Shudeep Majumdar, co-fondateur et PDG de Zefmo, a déclaré : Dans notre rapport sur le marché des influenceurs le plus exhaustif à ce jour, notre équipe est allée à la fois large et approfondie pour recueillir les contributions d’une grande variété de créateurs de contenu émergents. Ces influenceurs sont au cœur de l’économie des créateurs et dicteront les tendances de la création de contenu dans les temps à venir. Il est encourageant d’apprendre que les micro-influenceurs hyperlocaux repoussent les limites de la création de contenu tout en les monétisant efficacement. Également, cette annéeLe rapport de met en lumière certaines des tendances émergentes pour 2023 que les spécialistes du marketing pourraient trouver utiles pour planifier leur mix marketing.

Sushmita Verma, co-fondatrice et directrice des opérations de Zefmo, a déclaré : Chez Zefmo, nous travaillons avec des micro-influenceurs vernaculaires et hyperlocaux depuis 2017, mais 2022 peut vraiment être qualifiée d’année d’inflexion pour ces influenceurs. Avec une base croissante de plus de 1 50 000 influenceurs, Zefmo a engagé activement des micro-influenceurs hyperlocaux auprès de marques de toutes saveurs et de toutes tailles. Et cela nous donne une immense joie de tenir les micro-influenceurs et les marques pour traverser le voyage mutuellement bénéfique main dans la main.

Marketing Technology News : Entretien MarTech avec Krishna Subramaniam, co-fondateur et PDG de Captiv8

Aperçu de l’enquête du rapport sur l’influence de l’Inde 2022 –

  • Choix de la plateforme de médias sociaux : 38 % – YouTube, 36 % – Instagram, 11 % – Twitter, 6 % – Facebook, 9 % – autres

  • La durée idéale pour les vidéos : 23 % – moins d’une minute, 27 % – entre une et trois minutes, 22 % – plus de 5 minutes, 33 % – ne sait pas

  • Répartition sectorielle des campagnes de marque : 53 % – FMCG, 17 % – D2C, 14 % – Appareils électroniques, 9 % – Finance, 7 % – autres

  • Mélange de langues de contenu préféré par les marques : 29 % – hindi et autres langues régionales, 38 % – mélange (bilingue) d’anglais et de langues régionales, 33 % – anglais

  • Durée de la campagne et paiement : 44 % – augmentation de la durée de la campagne et augmentation du paiement, 34 % – réduction de la durée de la campagne et du paiement (par rapport à 2021), 22 % – aucun changement dans la durée de la campagne ou le paiement

Tendances du marketing d’influence, 2023 et au-delà –

Tendance 01 : Exploration du métaverse (NFT) – Les influenceurs, y compris ceux qui se sont récemment lancés dans leur voyage sur les réseaux sociaux, se concentrent de plus en plus sur la façon dont ils peuvent créer plusieurs canaux pour mieux s’engager et monétiser via leur présence dans le métaverse ainsi que la création des NFT. Bien qu’ils restent conscients des fluctuations du marché en ce qui concerne les crypto-monnaies, une majorité d’influenceurs sont optimistes quant aux perspectives à long terme des cryptos et à leur impact positif sur les valorisations NFT.

Tendance 02 : Ambassadrice fractionnée de la marque – Les méga-influenceurs, et même les célébrités qui ont maintenant adopté le marketing d’influence, sont désormais ouverts à l’idée d’une ambassadrice fractionnée de la marque permettant aux petites marques de se les offrir pour la promotion de la marque. À l’avenir, les influenceurs et les célébrités évalueront l’approbation de marques non concurrentes à une fraction de leurs frais d’ambassadeur de marque grâce à ce modèle innovant.

Tendance 03 : Monétisation hyperlocale des micro-influenceurs – Les marques à travers l’Inde adoptent désormais le pouvoir des micro-influenceurs pour atteindre leurs clients. De plus, les marques s’appuient désormais sur des micro-influenceurs hyperlocaux pour parler en langue régionale et aborder de meilleures relations avec leurs clients. Ce faisant, les marques tissent une relation plus personnelle avec leurs clients via ces influenceurs. À leur tour, ces influenceurs sont en mesure de monétiser leur contenu sur des plateformes établies. Ce phénomène s’ajoute à la démocratisation de l’économie des influenceurs.

Marketing Technology News : Mesurer efficacement le marketing par e-mail – Comment faire

Tendance 04 : Merchandising & Productisation – Les influenceurs souhaitent monétiser leur marque personnelle en faisant la promotion de leur gamme de produits. En outre, les influenceurs convertissent également leurs flux de contenu en « produits », tels que des cours de formation et des référentiels de connaissances. Au fil du temps, les flux de contenu ont le potentiel de devenir des banques de connaissances sur des sujets allant des récits de voyage au codage.

Tendance 05 : Brand Agnostic Advocacy – Les influenceurs s’associent à plusieurs marques sans aucune affinité particulière avec un certain secteur. En fait, les influenceurs adoptent désormais des marques d’horizons divers qui se rapprochent davantage de leur genre de contenu plutôt que d’approuver des marques qui se ressemblent. Du côté de la marque également, les spécialistes du marketing sont plus ouverts à s’engager avec des influenceurs dont le contenu apparaît comme unique et a un facteur de relatabilité élevé avec leur public.

Ces résultats sont attribués à un récent rapport/étude de Zefmo, Zefmo est une plateforme indienne de marketing d’influence avec plus de 1 50 000 influenceurs dans le cadre de son écosystème mondial.

[ad_3]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *