Les jeunes Australiens sont la génération la moins cyber-sûre – Systeme.io


Quatre propriétaires et employés de petites entreprises australiens sur cinq ne sont pas confiants dans leur capacité à se préparer, à combattre et à se remettre d’une cybermenace.

L’enquête, qui a examiné les approches générationnelles de la cybersécurité, a révélé que les deux tiers (67%) des propriétaires de petites entreprises australiennes pensent que la maîtrise de la technologie équivaut aux compétences en matière de cybersécurité.

Alors que les employés de la génération Z – ceux nés après 1997 – ont peut-être grandi avec TikTok et Minecraft, la recherche suggère que notre première génération de natifs du numérique fait partie des moins cybersûrs, manquant de sensibilisation et de compétences clés en matière de cybersécurité par rapport à leurs collègues plus âgés.

La paire de mains la plus sûre dans la communauté des petites entreprises semble être la génération X et la génération Y supérieure dans la trentaine, qui sont les plus susceptibles de prendre la cybersécurité au sérieux.

Malgré la moindre sensibilisation aux menaces entrantes par rapport à leurs homologues plus âgés, la génération Z évalue ses compétences pour se préparer, combattre et répondre aux cybermenaces comme à égalité avec toutes les autres générations, ce qui suggère des niveaux de confiance gonflés.

Bonne nouvelle, la génération Z est la génération la plus désireuse d’en savoir plus et d’aider à bâtir une culture de la cybersécurité, avec un employé de la génération Z sur deux (55 %) intéressé à participer au programme Cyber ​​Wardens.

Le programme Cyber ​​Wardens, développé en partenariat avec la Commonwealth Bank (CBA) et Telstra, sera déployé cette année pour aider à protéger les 2,3 millions de petites entreprises australiennes et à verrouiller les portes d’entrée numériques des entreprises à travers le pays.

« Une bonne première étape consiste à faire le point sur qui est responsable de la cyberprotection de votre entreprise », a déclaré le président de COSBOA, Matthew Addison.

« Ne présumez pas que vos enfants ou vos jeunes employés sont les mains les plus sûres en matière d’activité en ligne. »

Le directeur de la sécurité de l’information de l’ABC, Keith Howard, a déclaré que le programme Cyber ​​​​Wardens fournira aux propriétaires de petites entreprises et à leurs employés des informations et des outils simples pour rester en sécurité en ligne.

«En mettant l’accent sur le changement de comportement pratique plutôt que sur le jargon technique, Cyber ​​Wardens fournira aux employés et aux propriétaires de petites entreprises des mesures simples pour protéger leur vie personnelle et professionnelle en ligne. C’est formidable de travailler en étroite collaboration avec COSBOA et Telstra pour aider à créer une défense de première ligne contre les cybermenaces avec les 5 millions de travailleurs des petites entreprises australiennes », a déclaré M. Howard.

La responsable des petites et moyennes entreprises de Telstra, Anne Da Cunha, a déclaré que les résultats démontrent l’importance d’une approche coopérative de la cybersécurité à travers les générations, les industries et les entreprises, grandes et petites.

« Les propriétaires de petites entreprises australiennes ont fait des efforts ces dernières années, émergeant du COVID, naviguant sur les problèmes de la chaîne d’approvisionnement mondiale et pour certains les impacts des catastrophes naturelles, la dernière chose dont ils ont besoin est une cyberattaque ou une arnaque à affronter », Mme Da Cunha a dit

Le programme pilote Cyber ​​Wardens sera lancé début 2023. Pour être l’une des premières personnes à suivre cette formation et mieux équiper votre petite entreprise contre les cyber-risques, rendez-vous sur : cyberwardens.com.au

[ad_3]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *