Un affilié du NPP condamne la campagne ouverte du président Wontumi avant les primaires présidentielles – Systeme.io


Les doublures du Front patriotique du Nouveau Parti patriotique ont condamné le président régional du Parti Ashanti, Bernard Antwi Boasiako, pour avoir ouvertement fait campagne pour le vice-président, le Dr Mahamudu Bawumia, avant les primaires présidentielles du NPP.

Selon eux, les règles du parti désapprouvent de telles activités, d’autant plus que d’autres candidats au poste ont été empêchés de faire de même.

Ils ont noté que bien qu’ils ne soient pas surpris par la conduite du président Wontumi, ses actions ne visent qu’à étayer leur suspicion de longue date selon laquelle le Dr Bawumia fait secrètement campagne et bafoue de manière flagrante les ordres du parti.

Le groupe a ainsi appelé la direction du parti à maîtriser le président régional.

Ils exigent également que le président Wontumi démissionne de son poste car « il a perdu toute occasion de servir d’arbitre indépendant lors des prochaines primaires présidentielles du NPP ».

Lisez ci-dessous la déclaration complète;

Nous nous référons à une vidéo virale faisant le tour de diverses plateformes de médias traditionnels et sociaux où le président régional Ashanti du Nouveau parti patriotique, le président Bernard Antwi Bosiako, populairement connu sous le nom de président Wontumi, est vu déclarer ouvertement son soutien et contraindre les députés, les présidents de circonscription et respectables chefs de parti de la région à faire de même avec son infâme chant « Bawumia Must Win (BMW) ».

Nos vérifications ont révélé que la vidéo provenait d’un dîner organisé pour tous les présidents de circonscription et certains députés sélectionnés dans la région d’Ashanti avec le vice-président en exercice (Dr Mahamudu Bawumia) à l’hôtel Lancaster, anciennement connu sous le nom de Golden Tulip Hotel à Kumasi le Vendredi 30 décembre 2022.

Nous vous écrivons pour condamner cette action de notre président régional sans équivoque. Cette conduite très bizarre du président régional ne nous surprend pas car le président Wontumi a déclaré ouvertement à d’innombrables reprises son soutien au Dr Bawumia et continue de travailler pour son ambition présidentielle. Il a ouvertement défié et manqué de respect au secrétaire général du parti NPP, l’avocat Justin Kodua Frimpong, dans sa tentative de maîtriser la conduite malheureuse du président Wontumi.

C’est aussi une autre preuve des nombreuses activités de campagne clandestines du vice-président, le Dr Mahamudu Bawumia, qui a rencontré des délégués à travers le pays pour faire avancer son ambition présidentielle devant d’autres candidats compétents et dans un abus de pouvoir flagrant et un affront aux principes directeurs. couvrant la conduite des élections présidentielles du NPP. Nous voulons attirer l’attention de la direction du parti sur cette évolution malheureuse.

Sans mâcher nos mots, nous appelons par ce communiqué le président régional du bastion du parti qui devrait savoir qu’il vaut mieux se retirer en tant que président régional du parti car il a perdu toute occasion de servir d’arbitre indépendant lors de la prochaine présidentielle. Primaires du NPP avant notre prochaine action.

Je vous remercie

CLAUSE DE NON-RESPONSABILITÉ: Les vues, commentaires, opinions, contributions et déclarations faites par les lecteurs et les contributeurs sur cette plate-forme ne représentent pas nécessairement les vues ou la politique de Multimedia Group Limited.

[ad_3]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *