Un résident de Watertown fait une randonnée pour collecter des fonds pour les survivants de la violence domestique


Plus de 40 femmes – dont une résidente de Watertown, Sarah Kacevich – ont participé à Wilderness Heals, une collecte de fonds pour Stone House. Sur la photo (avant, gd) : Shannon Walsh, Christie MacKenzie, Jess Gallo ; Rangée arrière, gd : Karin Downs, Heather McSween, Karen Johnson, Gina Varamo, Beth Grierson, Rosa Licea, Kacevich et Jayne Lynch.

Les informations suivantes ont été fournies par Stone House :

La résidente de Watertown, Sarah Kacevich, a récemment passé un week-end avec plus de 40 femmes participant à Wilderness Heals, une randonnée d’engagement réservée aux femmes qui construit et engage une communauté de supporters pour collecter des fonds pour Stone House, une maison et un espace communautaire inclusifs et essentiels pour survivants de violence domestique situés à Roxbury.

En tant que plus grande collecte de fonds de Stone House, Wilderness Heals recueille des fonds cruciaux et illimités qui aident à répondre aux besoins des familles desservies par l’organisation. La randonnée a eu lieu dans les Montagnes Blanches du New Hampshire.

Stone House a ouvert ses portes en 1974 comme alternative à l’institutionnalisation pour les femmes ayant des problèmes de santé mentale. Depuis lors, il a évolué pour devenir un espace domestique / communautaire solide, inclusif et essentiel pour les adultes, les enfants et les familles survivants de la violence domestique, selon le site Web de Stone House.

En savoir plus sur Wilderness Heals dans notre FAQ. En savoir plus sur Wilderness Heals !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *